Fils de pute
- 266 -

On est bien les fils de pute du salon

Un fils de pute est celui qui ose franchir les pas dont la société a mis une barrière, et franchement, ils sont bien habitués à se faire traiter ainsi, et ce n’est plus vexant.

La liberté des fils de pute

Dans cette histoire, la pute peut être la mère ou le père est aussi un pervers, mais en tout cas, le fruit de ses entrailles est un fils de pute. Dernièrement, ce langage est devenu si populaire et très utilisé par des hommes bien placés. Le problème, c’est que le jugement s’en va un peu trop vite quand on voit un mec avec un look vraiment osé et trop stéréotypé, et se dire qu’il serait un gentleman. Non, il n’hésitera pas à te baiser derrière un buisson et c’est juste par pure désire de foutre sa bite dans ta chatte. On sait très bien que ce n’est pas seulement le pervers qui fait cela, et ils ont même eu un terrain neutre à eux dans le proxénétisme dans les bois. Ce qui est certain, on n’est plus dans les années 80, où la beauté est un secret à se cacher dans les vêtements qui ne montrent même pas ses atouts de beauté.

On veut être vu dans les réseaux sociaux

On peut vraiment trouver un club de cons, où les bêtises sont bien vues, et c’est un monde qui ne répond plus aux interdits et c’est juste fou. Un enfoiré peut quand même trouver de la place dans les restos du cœur, mais un fils de pute sera complètement mal vu, car c’est aussi un héros de la société actuelle qui se partage les femmes. Qui s’ouvre à une pratique de libertinage avec une certaine pensée de liberté corporelle, qui n’est pas du tout interdit, vu le nombre des nudistes cet été. Disons que la version gentleman avec une barbe de 3 jours et les couilles bien rasées sont vus dans un autre angle de la caméra. Et on adore cette manière de s’exprimer librement, sans avoir à dire aux enfants que les gros mots ont été éliminés du dictionnaire.

La génération d’aujourd’hui est bien placé dans cette éthique de fils de pute qui adore s’exhiber dans le monde et frimer un peu sur ce que les autres n’osent pas.

Exprimez-vous !